BILLETTERIE

Tsutomu Nihei - l’arpenteur des futurs

En janvier 2019, une exposition exceptionnelle reviendra sur l’œuvre de l’un des plus grands tenants du manga de science-fiction, créateur des séries BLAME!, Knights of Sidonia et du futur Aposimz, à paraître à la fin de l’année (Glénat). 

C’est à l’un des plus étonnants auteurs de manga de science-fiction que le Festival rendra hommage lors de sa 46e édition. Né en 1971 et traduit en français depuis une vingtaine d’années, Tsutomu Nihei fascine le public occidental par la démesure de ses univers et par l’hybridité de son dessin, suspendu entre les codes du manga et des influences plus occidentales.

Avant de se tourner vers le manga, Nihei a été architecte, au Japon puis aux États-Unis. Cette formation et cette rencontre avec l’Occident expliquent la singularité de son approche esthétique et la démesure des architectures qu’il place souvent au centre de ses histoires. Nihei multiplie en effet les compositions aux perspectives étudiées, avec des profondeurs de champ vertigineuses et apparemment infinies. Il donne à sa vision du futur des dimensions tantôt hors-norme, tantôt tentaculaires, dessinant dans BLAME! une cité aux milliers d’étages tout en verticalité, ou dans Knights of Sidonia un vaisseau si gigantesque qu’il est impossible d’en imaginer les contours. Le dessin de l’auteur évolue par ailleurs de manière organique, de série en série, évacuant notamment le noir omniprésent des débuts pour passer à un trait reposant exclusivement sur la lumière.

Avec la série BLAME!, entamée il y a plus de 20 ans, l’auteur a rencontré un succès international qui ne s’est jamais démenti depuis. Pas étonnant, alors, que Netflix ait récemment produit les versions animées des séries Knights of Sidonia et BLAME!... Toute la diversité graphique de Nihei sera ainsi exposée à Angoulême, et l’auteur sera présent pour une rencontre et des dédicaces exclusives.

C’est à l’un des plus étonnants auteurs de manga de science-fiction que le Festival rendra hommage lors de sa 46e édition. Né en 1971 et traduit en français depuis une vingtaine d’années, Tsutomu Nihei fascine le public occidental par la démesure de ses univers et par l’hybridité de son dessin, suspendu entre les codes du manga et des influences plus occidentales.

Avant de se tourner vers le manga, Nihei a été architecte, au Japon puis aux États-Unis. Cette formation et cette rencontre avec l’Occident expliquent la singularité de son approche esthétique et la démesure des architectures qu’il place souvent au centre de ses histoires. Nihei multiplie en effet les compositions aux perspectives étudiées, avec des profondeurs de champ vertigineuses et apparemment infinies. Il donne à sa vision du futur des dimensions tantôt hors-norme, tantôt tentaculaires, dessinant dans BLAME! une cité aux milliers d’étages tout en verticalité, ou dans Knights of Sidonia un vaisseau si gigantesque qu’il est impossible d’en imaginer les contours. Le dessin de l’auteur évolue par ailleurs de manière organique, de série en série, évacuant notamment le noir omniprésent des débuts pour passer à un trait reposant exclusivement sur la lumière.

Avec la série BLAME!, entamée il y a plus de 20 ans, l’auteur a rencontré un succès international qui ne s’est jamais démenti depuis. Pas étonnant, alors, que Netflix ait récemment produit les versions animées des séries Knights of Sidonia et BLAME!... Toute la diversité graphique de Nihei sera ainsi exposée à Angoulême, et l’auteur sera présent pour une rencontre et des dédicaces exclusives.