49e ÉDITION – 27 JANVIER > 30 JANVIER 2022
 
FIBD
 
49e ÉDITION – 27 JANVIER > 30 JANVIER 2022

JURY JEUNES TALENTS 2022

Réunies au sein du Jury Jeunes Talents, neuf personnalités distingueront trois lauréats parmi les projets sélectionnés et le meilleur d’entre eux se verra remettre le Prix « Jeunes Talents » et le Prix « Jeunes Talents Région ». 

Sonia Déchamps – Directrice artistique 9eArt / FIBD 
Née 1987, Sonia Déchamps a intégré à 20 ans, en parallèle de ses études d’histoire, la rédaction d’Europe 1, avant de rejoindre Mouv’. Journaliste littéraire, passée par France Culture (Le Réveil culturel, La Dispute), Polar+ (Pistes noires), Le Monde des ados, Les Cahiers de la BD, ou encore Casemate, elle a initié le cycle « Les jeudis de la bande dessinée » au Centre Pompidou. Attachée à l’idée de transmission, elle anime depuis plusieurs années des ateliers d’écriture (avec l’association Zone d’Expression Prioritaire) et radio (avec Radio France). Depuis juin 2020, elle est la codirectrice artistique du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême. 


Simon Roussin – Auteur – Président du jury
Ancien élève des Arts décoratifs de Strasbourg, Simon Roussin est notamment l'auteur de Lemon Jefferson et la grande aventure, Heartbreak Valley, et Xibalba, aux éditions 2024, de même que Le Bandit au colt d'or (Magnani), ou encore Barthélemy, l'enfant sans âge (Cornélius). Il prend un malin plaisir à détourner le récit de genre, alternant ligne classique, dessin aux feutres, et aplats de couleurs inspirés de la sérigraphie. Simon Roussin, qui a participé au court-métrage d'animation Make it soul (nommé aux César 2020), travaille aussi régulièrement pour la presse, l'édition, et les institutions culturelles. Son dernier livre, Des Vivants, sur un scénario de Raphaël Meltz et Louise Moaty, relate le parcours du réseau de résistance du Musée de l'Homme. 


Coline Hégron – Autrice – Lauréate du Concours Jeunes Talents 2021
Coline Hégron est une jeune autrice de bande dessinée née en 1998, en Normandie. Elle fait ses études à l’École européenne supérieure de l'image d'Angoulême, où elle cofonde « Très très bien », une association de bande dessinée avec laquelle elle publie une revue bisannuelle. En 2021, alors qu'elle achève ses études, Coline Hégron remporte le premier prix du Concours Jeunes Talents organisé par le FIBD. Désormais diplômée, elle travaille actuellement sur son premier long récit en bande dessinée, de même que sur un livre jeunesse. 


Agathe Bruguière – Graphiste Kiblind
Un charmant jour d’août 1992, le journal de Millau a ajouté une ligne à son carnet des naissances afin de souhaiter la bienvenue à Agathe Bruguière. Les pronostics allèrent bon train pour savoir quel serait son destin, mais elle a finalement choisi de devenir graphiste et illustratrice. Après une licence en design graphique à l'Institut Saint-Luc de Liège, elle intègre l’École de Condé Lyon, qui lui permet d'effectuer un stage instructif à l’agence Panatom, à Berlin. Depuis plusieurs années, Agathe Bruguière travaille pour l’agence Kiblind, spécialisée dans la communication visuelle, l'édition, et les collaborations artistiques. 


Thierry Mary – Directeur de L'Iconograf
Thierry Mary dirige L'Iconograf, un établissement d’enseignement supérieur dédié à la bande dessinée, à l’illustration, et au concept art, qu’il a fondé en 2003 à Strasbourg. Il a également cofondé le studio de jeux vidéo « I am a dog », dont le premier jeu, Cibos, est disponible sur Steam. Thierry Mary est également à l'origine de la maison d’édition Asteure, et dirigé une collection d’ouvrages pédagogiques intitulée Les cahiers de l’image narrative (édités par le CRDP, devenu Canopé). Il hante le Pavillon Jeunes Talents du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême depuis sa création. 


Marc Pichelin – Scénariste et éditeur
Né en 1967 à Albi, Marc Pichelin est membre fondateur des Requins Marteaux. Longtemps rédacteur en chef du journal Ferraille, il participe activement aux activités éditoriales et artistiques, tout en étant à l’initiative du festival Rétine et de la galerie L’Aquarium. Associé au dessinateur Guillaume Guerse, il est également à l'origine de nombreuses histoires dans les magazines Ferraille illustré, Jade, Fluide Glacial, et Spirou. Deux de ses albums sont nommés à Angoulême : Les Losers sont des perdants, 2003, pour l’Alph’art du dialogue et de l’écriture, et Vermines, en 2015, pour le prix du meilleur album. Depuis 2017, Marc Pichelin participe par ailleurs à la résidence « Vagabondage 932 » sur les quartiers prioritaires de Chamiers et Périgueux, en Dordogne. 


Catherine Robin – Journaliste – ELLE
Née en Bretagne l’année de la sortie de La soupe aux Schtroumpfs, Catherine Robin se familiarise avec la bande dessinée avec l'aide de René Goscinny, André Franquin, Bill Watterson, et Marcel Gotlib. Elle est aujourd’hui grand reporter aux services « Société » et « Culture » du magazine ELLE, où elle chronique la bande-dessinée. Elle a participé à la mise en route du Grand Prix BD du magazine ELLE, dont la première édition a lieu en 2021. Sur France Culture, Catherine Robin a également collaboré à l’émission critique La Dispute, consacrée au 9e art. 


Clothilde Palluat – Éditrice – Dargaud
Diplômée de Sciences Po Lyon et du master Gestion de projets culturels à l’Institut d’Études Supérieurs des Arts, Clotilde Palluat démarre dans la bande dessinée aux éditions Diantre. Après cinq années à la presse et à l’événementiel chez Dargaud, elle rejoint les rangs de Média Diffusion, où elle s'occupe durant trois ans des relations libraires. Depuis juillet 2019, elle est en charge du développement d’un projet de bande dessinée numérique chez Dargaud. C’est ainsi que, le 15 avril 2020, naît Mâtin !, une revue digitale à découvrir uniquement sur Instagram. Elle assure aujourd’hui la rédaction en chef de ce projet collectif et engagé. 


Christian Tchouaffé – Responsable Unité Festivals – Région Nouvelle-Aquitaine
Né en 1972 à Yaoundé, au Cameroun, Christian Tchouaffé est attaché principal de l’administration territorial au service du développement culturel depuis 2006. Il est responsable de l’unité en charge des festivals de la région Nouvelle-Aquitaine, et gère un portefeuille de près de 130 événements, pour un budget de près de trois millions d'euros. Ses différentes missions lui ont permis d’aiguiser sa curiosité, en ouvrant son esprit à une diversité d’esthétiques allant de la musique au théâtre, en passant par la danse, les arts plastiques et visuels, le livre, le cinéma…