51e ÉDITION – 25 au 28 janvier 2024
Journée pro : 24 janvier
Billetterie
FIBD
Billetterie
51e ÉDITION – 25 au 28 janvier 2024
Journée pro : 24 janvier
FIBD 2324   Paris Gare du Nord   Crédits David Paquin (63)

LA BANDE DESSINÉE FAIT SON GRAND RETOUR DANS LES GARES PARISIENNES

Lumière sur le manga et le corps en mouvement
Un partenariat Festival international de la bande dessinée d’Angoulême et SNCF Gares & Connexions 

Depuis la mi-décembre, SNCF Gares & Connexions propose un avant-goût de la 51e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, qui se tiendra du 25 au 28 janvier 2024 (journée professionnelle le 24 janvier). Pour cette nouvelle collaboration placée sous le signe de la lecture, une trentaine de gares partout en France exposent en grand format des planches de titres à la une, et dévoilent en exclusivité des extraits des expositions qui seront présentées au Festival. Paris Austerlitz, Paris Bercy, Paris Gare de Lyon, Paris Gare du Nord, Paris Montparnasse, et Paris Saint-Lazare sont au cœur de ce dispositif.

UNE TRENTAINE DE GARES PARTOUT EN FRANCE FÊTENT ANGOULÊME ET LA BD​​

LES JEUX OLYMPIQUES ENTRENT EN GARE​​

À l’approche des Jeux Olympiques, les gares chaussent leurs baskets à la faveur de parcours culturels faits de bulles et dessins ! Deux expositions du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême, mises en avant dans les gares parisiennes, créent une rencontre inédite entre l’Art et le Sport.

L’art de courir
Exposé pour la première fois au Festival d’Angoulême, au musée de la Ville, Lorenzo Mattotti se saisit de l’Olympiade Culturelle – alliance artistique et sportive dans le cadre des Jeux de Paris 2024 – pour livrer une vision flamboyante et plurielle d’un art de la course en pleine mutation.

De toutes techniques et de tous formats, les images sublimes de Lorenzo Mattotti habillent des couleurs de la course les murs de Paris Gare du Nord et Paris Bercy. Ils montrent de quelle façon le dessin peut s’emparer d’un vaste mouvement planétaire, où l’individu se fond dans le groupe ou bien s’en dégage, privilégiant les sentiers naturels, hors des stades et des contraintes matérielles.

Dans ce dialogue entre les expressions artistiques, ce sont les corps, la vitesse, la répétition, l ’entraînement, le mouvement primaire, le souffle, l’élan, l’idée d’une course entravée ou émancipatrice qui s’envisagent. 

Ligne(s) de départ
L’installation, à retrouver notamment dans le hall 2 de la gare Paris Montparnasse, réunit le travail de quatre artistes, autrices et auteurs de bande dessinée : Lisa Blumen, Nina Lechartier, Jérémy Perrodeau et Chloé Wary.

Des extraits des derniers titres parus pour chaque auteur y sont présentés :

  • Lisa Blumen, Astra Nova (L’employé du moi, 2023).
  • Nina Lechartier, Carnaval à Idaberg (Magnani, 2023).
  • Jérémy Perrodeau, Le visage de Pavil (Éditions 2024, 2023).
  • Chloé Wary, Rosigny Zoo (Éditions FLBLB, 2023).  

La course sportive, prise au cœur d’une narration et de formats libres, et déclinée sous toutes ses expressions, concrètes ou symboliques, est ici en jeu.

PLEINS FEUX SUR LE MANGA

​Ce nouvel opus du FIBD en gares entend mettre un coup de projecteur sur la BD dans toutes ses formes, en présentant des titres incontournables de la scène internationale, avec une place toute particulière accordée au manga.

Dans ce cadre, Mashle signé Hajime Komoto (Crunchyroll) fait l’objet d’un focus sur l’une des palissades extérieures de Paris Gare de Lyon. Les usagers de la gare Paris Montparnasse peuvent quant à eux découvrir KAIJU N° 8 de Naoya Matsumoto (Crunchyroll) au niveau du quai 24.

Avec cette sélection qui fait la part belle au manga, un genre qui séduit de plus en plus de Françaises et de Français – l’Hexagone se hissant au rang de 2e pays lecteur de mangas au monde, derrière le Japon –, l’enjeu est de mettre en lumière ce genre littéraire toujours plus populaire et, peut- être, donner envie de prolonger la découverte à travers la lecture.

LECTURE POUR TOUS

Alors que les gares accueillent quotidiennement 10 millions de voyageurs et riverains, ces installations autour de la BD, gratuites et en accès libre, à retrouver dans une trentaine de gare sur l’ensemble du territoire français, se veulent une porte d’entrée vers le monde des livres.

L’opération s’inscrit dans la lignée de la politique culturelle de SNCF Gares & Connexions, qui entend contribuer à la diffusion de la lecture auprès du plus grand nombre.

Au-delà du manga, visiteurs et voyageurs peuvent découvrir en exclusivité des images XXL du titre Le nom de la rose de Milo Manara (Glénat) à Paris Austerlitz. D’autres parcours font écho à la programmation du Festival d’Angoulême, à commencer par « Le livre des expositions 2024 » en gare de Paris Austerlitz, qui présente un panorama des expositions de cette 51ème édition.

En parallèle, quatre expositions du Festival sont abordées plus en profondeur :

  • Bergères guerrières : la grande quête de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais à Paris Bercy.
  • Riad Sattouf, L’Arabe du futur, œuvre-monde dans le passage souterrain de la gare Paris Saint-Lazare.
  • Nine Antico : chambre avec vue dans les halls 2 et 3 de Paris Gare de Lyon.
  • Thierry Smolderen, Le scénario est un bricolage sur le parvis de Paris Gare de Lyon.

L’engagement de SNCF Gares & Connexions en faveur de la lecture se caractérise par une attention toute particulièrement portée à la jeunesse, via des contenus adaptés et pensés sur-mesure, à l’instar du parcours autour de la série illustrée Mémoires de la forêt, qui se déploie actuellement à hauteur d’enfants à Paris Saint-Lazare, en partenariat avec L’École des Loisirs.

LE GROUPE SNCF, PARTENAIRE FIDÈLE DU FIBD

Partenaire majeur du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême depuis 2006, le groupe SNCF contribue, chaque année, à faire rayonner le 9e art. Au fil du temps, le groupe a tissé un partenariat de grande qualité, contribuant au soutien de la vie culturelle et économique régionale.
Pour l’édition 2024 du Festival, qui se déroule du jeudi 25 au 28 janvier 2024, la SNCF s’associe à ce bel événement en affichant des expositions gratuites et ouvertes à tous dans une trentaine de gares partout en France.
Au sein de son Studio SNCF, situé au cœur même du Festival, elle propose une véritable programmation riche et variée : rencontres avec les auteurs de la sélection Fauve Polar SNCF Voyageurs ; exposition de style manga ; duels de dessinateurs de BD et de webtoon ; et bien d’autres surprises encore !
Le groupe réaffirme ainsi son engagement en faveur de la diffusion des cultures pour tous les publics, en particulier la jeunesse à travers une mise en lumière du manga dans toute sa diversité.

CONTACTS PRESSE SNCF GARES & CONNEXIONS 

MARGOT MICHELIN
margot.michelin@sncf.fr
07 68 95 39 03

ANAÎS HERVÉ
aherve@agencelabande.com
06 13 66 06 67

Pour en savoir plus 
www.bdangouleme.com
www.garesetconnexions.sncf
#ArtEnGare


Crédit : ©David Paquin -SNCF Gares & Connexions.