BILLETTERIE
exposition pierre feuille ciseaux

Pierre Feuille Ciseaux #6

L’association ChiFouMi qui œuvre pour la reconnaissance de nouvelles formes de bande dessinée organise depuis une dizaine d’années la manifestation Pierre Feuille Ciseaux. Cette résidence d’artistes fondée sur le collectif et l’expérimentation s’installe à Angoulême et proposera des rencontres et une grande exposition des travaux réalisés. 

Parce que la création en bande dessinée mérite que l'on s'y penche différemment, l'association ChiFouMi a imaginé il y a une dizaine d'années le laboratoire de bande dessinée Pierre Feuille Ciseaux. Cette parenthèse d'une huitaine de jours dans le quotidien d'une quinzaine d'autrices et d'auteurs provenant des quatre coins du monde consiste à les réunir en leur offrant de s'éloigner temporairement des habitudes et du quotidien pour mettre leurs créativités respectives en ébullition, de manière collective.

La friction des idées, des pratiques, des expériences alors constatée, encouragée par une enthousiasmante émulation de groupe mais aussi par un ensemble de propositions de création sous contraintes stimulantes et fédératrices, donne des résultats de déconstruction et reconstruction narrative qui sortent la bande dessinée de son cadre habituel et fournit de nouvelles voies à explorer pour l'édition suivante, de manière ludique et exaltante.

Après plusieurs éditions en France (à la Saline Royale d'Arc et Senans) ou aux Etats-Unis (au Minneapolis College of Art and Design), le dispositif trouve sa place au sein de la programmation du Festival International de la Bande dessinée d'Angoulême, qui ouvre ainsi une nouvelle fois le champ de son exploration de ce que peut être la bande dessinée contemporaine.

Les résultats, qui s'éloignent du format livre, privilégient le vivant et les formes inattendues : le tout, sera partagé lors d'une exposition montrant ce qui aura été produit durant la grande expérience collective, en présence des résidents qui feront office de guides pour aiguiller le public. Autour de l'exposition, plusieurs rendez-vous : rencontres, visites commentées, micro-ateliers participatifs, projections diverses... Le tout dans un lieu entièrement dédié à cette restitution publique.

Artistes invités : (liste non finalisée) :
Tara Booth (Etats-Unis), Tunlaya Dunnvatanachit (Thaïlande), Jul Gordon (Allemagne), Anna Haifisch (Allemagne), Keren Katz (Israël), Yannis La Macchia (Suisse), Jean-Christophe Menu (France), Anders Nilsen (Etats-Unis), Delphine Panique (France), Laura Park (Etats-Unis), Benoit Preteseille (France), Simon Roussin (France), SamplerMan (France), Jessica Seamans (Etats-Unis), Noah Van Sciver (Etats-Unis), Mathilde Van Gheluwe (Belgique)...

Et puis :
Dans le même temps et sur le même mode de création collective, le Festival et ChiFouMi s'associent à l'EESI d’Angoulême et à une dizaine d'écoles d'art réparties un peu partout dans le monde (Afrique du Sud, Belgique, Etats-Unis, Finlande, Islande, Thaïlande...) pour proposer un workshop international à vingt étudiants et étudiantes sur le même mode opératoire et avec plusieurs passerelles avec l'édition de PFC qui aura lieu simultanément. L'occasion pour de jeunes autrices et auteurs en devenir de rencontrer leurs aînés lors d'échanges et de rencontres inspiratrices pour le deux groupes...

Parce que la création en bande dessinée mérite que l'on s'y penche différemment, l'association ChiFouMi a imaginé il y a une dizaine d'années le laboratoire de bande dessinée Pierre Feuille Ciseaux. Cette parenthèse d'une huitaine de jours dans le quotidien d'une quinzaine d'autrices et d'auteurs provenant des quatre coins du monde consiste à les réunir en leur offrant de s'éloigner temporairement des habitudes et du quotidien pour mettre leurs créativités respectives en ébullition, de manière collective.

La friction des idées, des pratiques, des expériences alors constatée, encouragée par une enthousiasmante émulation de groupe mais aussi par un ensemble de propositions de création sous contraintes stimulantes et fédératrices, donne des résultats de déconstruction et reconstruction narrative qui sortent la bande dessinée de son cadre habituel et fournit de nouvelles voies à explorer pour l'édition suivante, de manière ludique et exaltante.

Après plusieurs éditions en France (à la Saline Royale d'Arc et Senans) ou aux Etats-Unis (au Minneapolis College of Art and Design), le dispositif trouve sa place au sein de la programmation du Festival International de la Bande dessinée d'Angoulême, qui ouvre ainsi une nouvelle fois le champ de son exploration de ce que peut être la bande dessinée contemporaine.

Les résultats, qui s'éloignent du format livre, privilégient le vivant et les formes inattendues : le tout, sera partagé lors d'une exposition montrant ce qui aura été produit durant la grande expérience collective, en présence des résidents qui feront office de guides pour aiguiller le public. Autour de l'exposition, plusieurs rendez-vous : rencontres, visites commentées, micro-ateliers participatifs, projections diverses... Le tout dans un lieu entièrement dédié à cette restitution publique.

Artistes invités : (liste non finalisée) :
Tara Booth (Etats-Unis), Tunlaya Dunnvatanachit (Thaïlande), Jul Gordon (Allemagne), Anna Haifisch (Allemagne), Keren Katz (Israël), Yannis La Macchia (Suisse), Jean-Christophe Menu (France), Anders Nilsen (Etats-Unis), Delphine Panique (France), Laura Park (Etats-Unis), Benoit Preteseille (France), Simon Roussin (France), SamplerMan (France), Jessica Seamans (Etats-Unis), Noah Van Sciver (Etats-Unis), Mathilde Van Gheluwe (Belgique)...

Et puis :
Dans le même temps et sur le même mode de création collective, le Festival et ChiFouMi s'associent à l'EESI d’Angoulême et à une dizaine d'écoles d'art réparties un peu partout dans le monde (Afrique du Sud, Belgique, Etats-Unis, Finlande, Islande, Thaïlande...) pour proposer un workshop international à vingt étudiants et étudiantes sur le même mode opératoire et avec plusieurs passerelles avec l'édition de PFC qui aura lieu simultanément. L'occasion pour de jeunes autrices et auteurs en devenir de rencontrer leurs aînés lors d'échanges et de rencontres inspiratrices pour le deux groupes...