48e ÉDITION – 24 JUIN > 27 JUIN 2021
 
FIBD
 
48e ÉDITION – 24 JUIN > 27 JUIN 2021

Le monde de la bande dessinée se mobilise pour l’ouverture des librairies

Dans le contexte actuel de fermeture des librairies, voici quelques uns des témoignages de soutien émanant du monde de la bande dessinée.
Voir cette publication sur Instagram

Sans libraire je n'arrive pas à penser.

Une publication partagée par Joann Sfar (@joannsfar) le

Voir cette publication sur Instagram

Merci de bien vouloir LAISSER LES LIBRAIRIES OUVERTES, bordel !...

Une publication partagée par Alfred (@alfred_circus) le

Voir cette publication sur Instagram

On compte sur vous !

Une publication partagée par Sess (@sess_b) le

Voir cette publication sur Instagram

Plus que jamais le livre, la culture sont indispensables, il semble que ça ne soit pas une nécessité puisque les librairies sont classées comme étant non essentielles par le gouvernement. Une alternative a été mise en place par les libraires avec le système « Click and collect ». Soutenons nos librairies indépendantes ! Je ne dirai jamais assez le plaisir d’échanger avec ces passionnés de lectures, ces amateurs que sont avant tout les libraires. Donc un grand merci à Marie de bulle de salon, Éric de Temps libre, Sébastien de la librairie Grangier, Florent du comptoir de la bd, Vincent de Bdfuguecafé, Thierry de Mine de rien... soutenez nos libraires ! #jesoutiensmalibrairie @librairieslibrest #fuckamazon

Une publication partagée par Lionel Richerand (@richerandl) le

Voir cette publication sur Instagram

Lire#librairie#lecture#love

Une publication partagée par Olivier Supiot (@oliviersupiot) le

Voir cette publication sur Instagram

Soutien aux librairies indépendantes !!

Une publication partagée par Florent Grouazel (@florentgrouazel) le

Photo prise ce matin dans un supermarché de l'ouest français, où nos concitoyens peuvent venir acquérir tout ce dont ils...

Publiée par Etienne Davodeau sur Samedi 31 octobre 2020
Voir cette publication sur Instagram

Dans la série des décisions gouvernementales incompréhensibles, l’épisode des librairies. Après avoir laissé les fnac ouvertes mais forcé les librairies indépendantes à fonctionner uniquement en drive, le gouvernement décide de fermer le rayon livres de la fnac. Au lieu de simplement ROUVRIR LES LIBRAIRIES... Rien ne vous gêne au gouvernement, ça va ? Une voie royale pour Amazon (qui ne paie toujours pas ses impôts en France), dans la période la plus importante de l’année pour nos libraires déjà éprouvés par la crise. Les libraires sont des acteurs majeurs de la chaîne du livre, déjà tellement fragilisée, s’il vous plaît, prenez-en soin. On a besoin plus que jamais de culture, d’ouverture. Certaines librairies mettent en place un système de “Click and collect”, utilisez le autant que possible. Pour vos cadeaux de noël, privilégiez les achats en librairie, avec le drive ! Je vous invite à suivre les comptes de @librairie_bulle_officiel @joannsfar et @yeahacy pour plus d’infos. #soutienauxlibraires

Une publication partagée par Aurelie Neyret (@aurelie_neyret) le

montage