BILLETTERIE
exposition fibd marchalot

La Bande d’Antoine Marchalot Dessinée

Dans ses strips et histoires courtes à l’humour aussi désopilant qu’absurde, Antoine Marchalot livre une vision caustique et décalée de l’époque contemporaine. Il se présente ici et lève le voile sur son exposition autobiographique :

Antoine Marchalot, né à Brest en 1986, rejoint le collectif Arbitraire à Lyon il y a une dizaine d'années. Il participe à la revue du même nom, y fait des fanzines, des sérigraphies, puis publie en 2014 son premier livre, Une Vie de Famille Agréable, recueil de strips humoristiques, chez les Requins Marteaux. En 2013, il participe à la revue numérique Professeur Cyclope dans laquelle il publie régulièrement des histoires courtes, qu'il édite en un recueil chez les Requins Marteaux en 2016. Fin 2015, il commence Leumonde.fr, une série de strips hebdomadaires pour le journal Le Monde, puis les rassemble en 2019 dans un recueil paru chez Arbitraire. A ce niveau de la biographie, on commence plus ou moins à comprendre qu'Antoine Marchalot ne sait faire que des recueils.

En 2018, il quitte Paris où il résidait depuis sept ans pour la Corrèze, dans le but de se rapprocher d'Angoulême et de pouvoir assiéger la ville par le sud-est, point faible des fortifications.

L'exposition d'Antoine Marchalot est un voyage dans les différentes productions, construit à peu près comme ses BD : n'importe comment, sans queue ni tête, du moment qu'on peut y voir régulièrement un chien rigolo pour détendre l'atmosphère. On y verra ses planches mais aussi des recherches, des peintures, des photos de vacances, tout ce qui est susceptible de faire passer un bon moment à des visiteurs exténués.

Antoine Marchalot, né à Brest en 1986, rejoint le collectif Arbitraire à Lyon il y a une dizaine d'années. Il participe à la revue du même nom, y fait des fanzines, des sérigraphies, puis publie en 2014 son premier livre, Une Vie de Famille Agréable, recueil de strips humoristiques, chez les Requins Marteaux. En 2013, il participe à la revue numérique Professeur Cyclope dans laquelle il publie régulièrement des histoires courtes, qu'il édite en un recueil chez les Requins Marteaux en 2016. Fin 2015, il commence Leumonde.fr, une série de strips hebdomadaires pour le journal Le Monde, puis les rassemble en 2019 dans un recueil paru chez Arbitraire. A ce niveau de la biographie, on commence plus ou moins à comprendre qu'Antoine Marchalot ne sait faire que des recueils.

En 2018, il quitte Paris où il résidait depuis sept ans pour la Corrèze, dans le but de se rapprocher d'Angoulême et de pouvoir assiéger la ville par le sud-est, point faible des fortifications.

L'exposition d'Antoine Marchalot est un voyage dans les différentes productions, construit à peu près comme ses BD : n'importe comment, sans queue ni tête, du moment qu'on peut y voir régulièrement un chien rigolo pour détendre l'atmosphère. On y verra ses planches mais aussi des recherches, des peintures, des photos de vacances, tout ce qui est susceptible de faire passer un bon moment à des visiteurs exténués.