50e ÉDITION – 26 > 29 JANVIER 2023
Journée pro : 25 janvier
Billetterie
FIBD
Billetterie
50e ÉDITION – 26 > 29 JANVIER 2023
Journée pro : 25 janvier
DSCF2751

Gare d'Agen

Depuis 2019, la Compétition Officielle du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême prend ses quartiers d'hiver dans de nombreuses gares à travers l’Hexagone. D’abord installés dans une dizaine de gares dès la mi-décembre avec des œuvres emblématiques telles que Madeleine, résistante (Dupuis) ou encore Goldorak (Kana), les parcours BD, élaborés avec SNCF Gares & Connexions pour célébrer le 9e art, se déploient à partir de la mi-février dans une vingtaine d’autres gares. Il sera proposé aux usagers et aux voyageurs occasionnels de découvrir des albums des Sélections Officielles réunis à travers une douzaine de thématiques, reflets de la richesse et de la diversité tant des sujets abordés que des styles graphiques.

Qu’il s’agisse de regards croisés sur les États-Unis, se questionnant sur le fameux «Rêve américain» (gare d’Agen), ou des récits d’aventures - intérieure ou par le monde - à travers «Des chemins semés d’embûches» (gare de Bordeaux Saint-Jean), le 9e art démontre toute sa capacité à se saisir de sujets de société, comme à développer de grands récits. 

En gare d'Agen, la thématique «Le rêve américain ?» fait dialoguer Nouveaux détours de Jean-Claude Götting (Éditions Barbier), Reckless d'Ed Brubaker et Sean Phillips (Delcourt), et L'Américain de Loïc Guyon (Sarbacane).

«Le rêve américain ?» en gare d'Agen

Plus que tout autre pays dans le monde, les États Unis ont su produire et utiliser des images pour façonner un mythe. Comme le cinéma, la bande dessinée américaine a profondément imprégné notre imaginaire commun de visions, parfois idylliques et parfois très sombres, de ce pays et de cette société. Des deux côtés de l’Atlantique, on n’en a pas fini avec le « rêve américain ».

© David Paquin - SNCF Gares & Connexions