47e ÉDITION – 30 JANVIER > 2 FÉVRIER 2020
 
FIBD
 
47e ÉDITION – 30 JANVIER > 2 FÉVRIER 2020
1410x875_bidault

Aparté aquatique

Dans cette exposition, l’autrice et illustratrice Cécile Bidault présente son travail où la mer et l’eau en général tiennent une place majeure.

Parfois agitée, fuyante et chaotique, parfois apaisée, miroir déformant du monde, l’eau est un thème récurrent dans le travail de Cécile Bidault.

La petite fille de L’Ecorce des choses (Warum) affronte les flots bouillonnants d’une rivière sortie de son lit. Le cottage de Diane, trentenaire mélancolique des Gens heureux lisent et boivent du café (Michel Lafon), surplombe une mer irlandaise aux couleurs changeantes. Olivia, héroïne d’Eté (une BD publiée sur Instagram et produite par Bigger than fiction et Arte), se repose le temps de quelques pages sur les plages méditerranéennes. Cette exposition rassemble également des images personnelles, des paysages aqueux, des accalmies et des créatures marines diverses.

Cécile Bidault vit à Paris, où elle a été étudiante à Estienne puis à l’école des Arts décoratifs (ENSAD). Elle a remporté le prix Graphisme au Concours de la BD scolaire d’Angoulême de 2010 à 2012, puis a fait partie de la sélection Jeunes Talents en 2013. Elle travaille en tant qu’autrice, graphiste, illustratrice presse et jeunesse. En octobre 2017, sa première bande dessinée, L’Ecorce des choses, a reçu le prix Artémisia Avenir et a été sélectionnée pour le prix Jeunesse au Festival d’Angoulême.