L'Événement Katsuhiro Otomo

Grand Prix du Festival d’Angoulême en 2015, le maître mangaka assistera à la 43e édition du Festival. Un événement en soi, qui fournira aux festivaliers l’occasion, rarissime, de rencontrer et d’écouter une légende vivante de la bande dessinée mondiale.

En janvier 2015, les électeurs du Grand Prix du Festival d’Angoulême, tous auteurs de bande dessinée, créaient l’événement en honorant pour la première fois un auteur japonais : Katsuhiro Otomo. Pour l’édition 2016, l’événement monte en puissance avec la venue en France et à Angoulême de ce maître du manga, révéré au Japon et devenu une icône planétaire grâce à sa série culte Akira, initialement parue en bande dessinée puis déclinée dans un anime unanimement considéré comme un chef-d’œuvre du genre. Le mangaka étant d’une proverbiale discrétion, sa présence est donc un honneur pour le Festival, dont le rayonnement international se voit ainsi conforté.

La première expression de sa collaboration avec le Festival est une image: le visuel officiel de la 43e édition. Selon la tradition en effet, chaque auteur couronné par le Grand Prix d’Angoulême réalise l’affiche de l’édition suivante. Otomo n’a pas dérogé à la règle en signant un superbe lavis inédit qui conjugue racines artistiques issues de la peinture classique japonaise et clins d’œil à la pop culture dont il est l’un des auteurs emblématiques.
 

Après une première apparition publique à Paris en amont du Festival proprement dit, dans le cadre d’une conférence de presse exceptionnelle organisée à l’auditorium du musée du Louvre (l’unique occasion pour les médias de dialoguer avec le maître), Katsuhiro Otomo prendra le chemin d’Angoulême, d’abord pour la soirée d’inauguration du Festival, puis pour le moment fort de cette édition: une rencontre au théâtre avec les festivaliers, samedi 30 à partir de 14h. Plutôt qu’une classique exposition, en effet, le mangaka a préféré offrir au public une rencontre au cours de laquelle il évoquera son œuvre: une session de deux heures trente au cours desquelles Otomo, selon son propre vœu, dévoilera les coulisses de la création d’Akira. Une occasion unique d’explorer une œuvre culte sous la conduite de son auteur, soutenue par des images également choisies par le dessinateur en personne.
Pour offrir à cette rencontre un décor à sa mesure, le théâtre d’Angoulême s’habillera aux couleurs d’Akira, avec une iconographie spécifique déclinée sur la façade et dans le hall. À l’intérieur, dans la grande salle, une scénographie originale favorisera l’immersion des visiteurs dans des ambiances évocatrices de l’univers futuriste d’Otomo. Et en point d’orgue, le maître réservera une surprise au public, une marque de gratitude à ses fans français qui furent les premiers, dans le monde occidental, à s’enflammer pour son travail. Consolation pour ceux qui ne pourront pas assister à cet événement majeur : l’intégralité de la rencontre sera relayée en différé sur le site Web du Festival.

 

En écho à ce moment d’exception, deux rendez-vous connexes viennent renforcer le dispositif mobilisé au Festival autour de la venue de l’auteur japonais. Premier volet, le «photo call Akira» mis en place pendant tout le Festival au sein du Quartier Asie (voir plus loin dans ce dossier les pages qui lui sont consacrées) autour de la légendaire moto d’Akira, un authentique bolide conçu par une équipe de fans d’Otomo et spécialement acheminé du Japon pour la circonstance.
Enfin, digne retour de politesse au prestigieux mangaka, une quarantaine d’auteurs majeurs, français et étrangers, lui rendent un hommage appuyé en livrant chacun une création originale inspirée par son travail et son univers. Autant d’œuvres qui seront présentées pendant toute la durée du Festival dans l’espace d’exposition situé dans les caves du théâtre, et simultanément réunies dans un album collectif publié en partenariat avec le Festival par Glénat, principal éditeur d’Otomo en langue française et l’un des premiers à l’avoir fait connaître dans le monde occidental.
 

Billetterie Rencontre Otomo : Complet


Rencontre - spectacle : samedi 30 janvier 14h - 16h30 

Théâtre d'Angoulême - Scène nationale
Coordination générale: Nicolas Finet
Régie: Bruno Pujat
Scénographie : Le Goff & Gabarra
Production : 9eArt+