Lastman : Universe

La saga Lastman, récompensée en 2015 à Angoulême par le Prix de la série, est à l’honneur cette année au Quartier Jeunesse du Festival. Retour sur ce projet qui élargit les frontières de la bande dessinée.

Wacom
Delitoon

© Balak, Sanlaville, Vives

Lancée au printemps 2013, la série Lastman est une œuvre pop innovante. Conçue et réalisée dans un atelier rassemblant Balak, Michaël Sanlaville et Bastien Vivès (Prix Révélation 2009 avec Le Goût du chlore), Lastman conjugue plusieurs influences : manga, jeux vidéo, séries TV et cinéma.

Lastman nous conduit sur les traces du jeune Adrian et de son mentor au passé trouble, Richard Aldana, sur plusieurs années : une quête qui leur fait découvrir des mondes aussi variés que contrastés. Suspens et rebondissements spectaculaires ponctuent l’action avec énergie et imagination. Véritable conte initiatique, Lastman s’appuie sur les schémas narratifs familiers de l’enfance et du récit de genre: combats sans merci, vaisseaux spatiaux, esprit chevaleresque, code de l’honneur maffieux, récits épiques, romances amoureuses, royaumes merveilleux et pouvoirs magiques... La force et le succès de Lastman s’appuient autant sur la virtuosité du dessin que de la mise en scène.

Pour installer une fréquence de parution aussi régulière que celle d’une série de mangas, le trio de Lastman s’est imposé un rythme de création effréné, à ce jour inégalé en Europe avec plus de 1 500 pages réalisées en trois ans – une première saison de 6 volumes et déjà deux tomes parus pour la seconde saison. Aujourd’hui, le succès de Lastman se confirme hors des frontières francophones avec des traductions qui couvrent les territoires américain, européen et asiatique.

Pour la première fois, Lastman fait l’objet d’une exposition qui permettra aux visiteurs de découvrir l’ampleur de cet univers résolument moderne. Celui-ci ne s’arrête pas aux livres de bande dessinée et se développe sous d’autres formes comme un jeu vidéo et une série animée en cours de production.
 

Dès l’entrée du Quartier Jeunesse, les visiteurs seront immergés dans cette saga foisonnante. Ludique et innovante, l’exposition Lastman : Universe s’adresse à un large public en proposant une exploration des différents mondes visités par les personnages: on retrouvera le ring de la Vallée des Rois, les rues mal famées de Paxtown, l’inquiétante Iguana Bay, etc. Deux exclusivités raviront les fans de la série et permettront d’initier les novices à l’univers de Lastman: le jeu vidéo Lastfight sera présenté en avant-première à l’occasion de l’exposition ; le pilote inédit de la série animée, réalisée par Jérémie Périn, sera dévoilé quelques mois avant sa diffusion sur France Télévisions. Beaucoup de surprises et de contenus inédits, donc, au programme de cette exposition consacrée à une série dense, vivante et hybride qui a trouvé un public fidèle et séduit déjà une très large audience.

Lastman, Delitoon et le webtoon

C'est sur Delitoon que Lastman a vu le jour... et l'aventure continue avec la diffusion exclusive de la saison8 (tome 8) tout en couleurs. Delitoon, qui propose une lecture de la série au format, webtoon, a déjà recueilli plus de 500000 lectures pour Lastman! Le webtoon, ce nouveau format qui vient d'Asie (Corée du Sud) est un genre nouveau, différent, taillé pour Internet, qui permet une lecture fluide de la bande dessinés sur tous types d'écrans connectés. L'exposition Lastman est l'occasion de (re)découvrir la série, diffusée dans son intégralité à l'occasion du lancement de la nouvelle application pour tablettes et smartphones. www.delitoon.com

 

Devenez l’un des acteurs de Lastman Universe : envoyez-nous vos fanarts et fanfictions qui seront mise en ligne dans l’exposition.

Lire aussi l'interview du Fauve des auteurs de Lastman.

 

Quartier Jeunesse, Chais Magelis
Production : 9eArt+ / Casterman 
Commissariat : Thomas Mourier 
Scénographie : Élodie Descoubes