L'enciellement de Maman par Roxane Lumeret

Le mercredi 08 juillet 2015 à 14h35

Interview de Roxane Lumeret, ancienne Jeune Talent, pour son nouveau livre jeunesse publié par Albin Michel

Album au titre poétique pour évoquer le thème délicat du deuil,  Roxane Lumeret intente un monde étrange où la protagoniste est une biche qui vit dans une station spatiale proche de la Terre avec ses parents. Avec un graphisme faussement vintage, et un jeu de couleurs qui ajoute à cette atmosphère irréelle et légère ; ce second album est une vraie réussite. Nous avons pu poser quelques questions à son auteure pour en savoir plus.
 

L'enciellement de maman touche le thème du deuil dans un cadre délicat, tendre et surréel. Pourquoi avoir choisi le thème de la mort dans un livre pour enfant ? Est-ce qu’il existe une œuvre, un événement qui vous ont influencé dans l’écriture de cette histoire ?

Roxane Lumeret : Le thème de la mort est vecteur de mystère et ainsi d’imaginaire. Ce sujet m’a toujours intéressée, fascinée, et interrogée. C’est lorsqu’on arrive au stade du deuil, et le travail qu’il suscite, qu’on commence à se raconter des histoires. Ces fictions personnelles sont nécessaires et inhérentes à la reconstruction de la personne qui vit un deuil. Et je pense que ces histoires prennent une place importante dans notre esprit sans qu’on s’en rende compte. C’est un dénominateur commun à tous les mortels : toute personne connaîtra les mêmes étapes que comporte le travail du deuil. Ce qui diffère et rend chaque deuil particulier, ce sont les choses que l’on met autour. De par son aspect inéluctable et romanesque, j’estime ce thème bienvenu dans un livre destiné aux enfants.

J’ai choisi de le traiter par le biais d’une mère qui disparaît dans l’espace. Il y a plusieurs œuvres à ce sujet qui m’ont marquée et certainement influencée, les plus mémorables sont Ponette de Jacques Doillon et Petite Mort de Kitty Crowther. Sans oublier Bambi. D’ailleurs, l’héroïne de mon livre est une biche.

 

Votre style de dessin, qui découle autant du graphisme que de l'art, trouve dans cet album un code propre pour parler aux enfants. Comment avez-vous travaillé sur les éléments de narration autour de ces illustrations ?

Roxane Lumeret : J’ai déployé une gamme de couleurs très douce, avec de nombreux détails de décor ayant trait à l’univers de l’enfance. L’histoire se déroule sur une station spatiale quelque part dans l’espace, depuis laquelle on voit la planète Terre au loin. Ces éléments oniriques permettent d’instaurer une distance entre ce que vit la biche et le lecteur.

 

Au-delà de votre travail pour la jeunesse, vous avez fondé les Éditions Faucon Verger où vous publiez des ouvrages de Théâtre, de Littérature et d’Illustration. Comment ça se passe une journée au quotidien pour vous et quelles sont vos envies pour la suite ?

Roxane Lumeret : En réalité, les éditions Faucon Verger ont existé pour publier en micro-édition les trois premiers titres, et plus récemment Cinemacdo. Elles ne sont plus actives aujourd’hui, bien que certains ouvrages soient encore disponibles. Mais il n’est pas impossible qu’un cinquième titre paraisse un jour chez Faucon Verger, s’il ne peut trouver sa place ailleurs. Pour le reste, je jongle entre recherche et réalisation pratique.

 

Vous avez été sélectionné au Concours Jeunes Talents en 2010. Qu'est-ce que ça a signifié pour vous ? Quels conseils donneriez-vous à qui veut se lancer dans une carrière d'illustratrice ou auteure ?

Roxane Lumeret : Pas grand chose. C’était dans le contexte de mes études aux Arts Décoratifs de Strasbourg. Malheureusement, je n’ai absolument aucun conseil à donner aux futurs auteurs…

 

Quels sont vos futurs projets ?

Roxane Lumeret : Un troisième livre à paraître en septembre 2016 chez Albin Michel Jeunesse, parlant de doppelgänger, incarné par deux petites filles. Également un projet de bande dessinée trop compliqué pour réussir à le mettre en œuvre pour l’instant, mais un jour peut être sera-t-il présentable… Et aussi un projet d’exposition avec mon collectif Dessins des Fesses en 2016.

 

Vous pouvez faire un tour sur son site internet ici.

Et retrouvez toutes les interviews des Jeunes Talents sur cette page.