Jim Curious - Plongée dans la 3D

Aussi poétiques que spectaculaires, les aventures-sous marines en 3d du héros scaphandrier de Matthias Picard font l'objet d'une exposition qui peut ravir autant les petits que les grands.

© Matthias Picard-ed. 2024

Défier les nouvelles technologies numériques, c’est ce qu’a osé faire Matthias Picard avec Jim Curious, une bande dessinée en 3D qui met en scène les explorations sous-marines d’un téméraire scaphandrier. Avec à la clé un formidable engouement de la part des enfants qui adorent chausser leurs lunettes stéréoscopiques pour descendre dans les profondeurs en compagnie de Jim, et découvrir un monde fabuleux! Avec des poissons bien sûr et de sublimes paysages sous-marins, mais aussi des épaves de galions ou de vaisseaux de la Seconde Guerre mondiale, et même des créatures fantastiques ou autres vestiges de civilisations mystérieuses.

Comment opère cette magie? Tout simplement avec un dessin imprimé en anaglyphe, c’est-à-dire dédoublé en deux couleurs. Mais on ne pourrait la réduire à ce procédé connu depuis des lustres, car c’est surtout le talent pictural, faussement naïf, et la formidable imagination de Matthias Picard qui rendent cette expérience aussi féérique.

Diplômé de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, cet auteur âgé de 30 ans a participé à de nombreux fanzines comme Ecarquillettes, Strapazin ou Tranzistor, et surtout Lapin, publié par l’Association, pour lequel il a créé le personnage de Jeanine. Mais c’est avec Jim Curious, édité par 2024 et sous-titré Voyage au cœur de l’océan, qu’il a vraiment connu le succès. Une réussite commerciale foudroyante doublée d’un accueil critique élogieux, ainsi que des honneurs de différents prix ou festivals, comme celui d’Angoulême qui l’a inclus en 2013 dans la Sélection Jeunesse. Sans oublier sa publication dans de nombreux pays qui n’a nécessité aucune traduction, hormis celle du titre, puisque les aventures sous-marines de son héros sont totalement muettes, à l’image du fameux silence des abysses.

 

© Matthias Picard-ed. 2024

Si ce concept original qui navigue entre la bande dessinée et le livre d’illustration plaît évidemment beaucoup aux enfants, il séduit aussi les adultes, sensibles à sa poésie et à son univers rétro inspiré de celui de Jules Verne. Du coup, même si l’exposition Jim Curious présentée aux Chais Magelis, se situe dans le cadre du Quartier

Jeunesse, elle peut ravir tous les publics. On y découvre notamment de faux aqua-

riums géants peuplés de poissons dessinés par Matthias Picard et que l’on peut admirer en 3D, tout comme des pages du livre reproduites en grand format. Dans une autre partie de l’exposition, un éclairage en lumière noire donne l’illusion aux visiteurs d’être plongés dans la pénombre des fonds sous-marins. Là, bercés par une ambiance sonore aquatique, ils peuvent voir des dessins originaux flotter dans le vide, tandis que des coffres exhibent comme des trésors des croquis et travaux de recherches de l’auteur. Enfin, tout en restant ludique, une dernière partie de l’exposition se veut plus pédagogique en présentant diverses techniques de vision en 3D.

Exposition Jim Curious
Quartier Jeunesse, Chais Magelis
Production - Commissariat - Scénographie - Textes de l’exposition : éditions 2024