Anna & Froga

Anouk Ricard est à l'honneur pour la première fois à Angoulême avec une exposition consacrée à Anna et Froga, sa série phare créée en 2004, qui s'est rapidement imposée comme un classique de la bande dessinée jeunesse.

Diplômée en 1995 des Arts déco de Strasbourg, Anouk Ricard, née en 1970, commence sa carrière dans le livre pour enfants, secteur où elle s’attire d’emblée sympathie et reconnaissance. Sollicitée par l'équipe du magazine Capsule cosmique, observateur attentif de ce qui se passe dans l'édition jeunesse, elle va produire sa première bande dessinée : une histoire d'Anna et Froga, qui s'imposera rapidement comme l’une des séries les plus stimulantes de ce mensuel pour enfants, dont la publication cessera hélas au bout de 20 numéros.

Plusieurs années après, en 2008, la série sera reprise en albums chez Sarbacane. Anna et Froga va peu à peu faire son chemin chez les lecteurs de toutes âges ; le genre de bande dessinée qu'on achète volontiers pour ses enfants car on sait très bien qu'on va la lire soi-même... Tout en continuant à faire vivre ses personnages, Anouk Ricard s’investit parallèlement dans des formats de récits différents (par exemple Commissaire Toumi, également chez Sarbacane, ou le remarqué Coucous Bouzon chez Bayou/Gallimard, retenu en Sélection officielle au Festival d’Angoulême), allant même jusqu'à signer une réjouissante histoire de sexe, Planplan Culcul, dans la collection BD Cul des Requins Marteaux, sans jamais se départir de son humour décalé ni de son dessin aussi simple qu'expressif. Car, chez Anouk Ricard, tout tient par le style et un subtil décalage de ton. C'est toujours drôle, mais sans qu’elle recherche forcément le gag. Ce qui la motive, c'est plutôt de provoquer des émotions simples très proches de notre vécu quotidien, de créer des situations où le rire est un ingrédient qui aide simplement à supporter les petits travers humains.

 

Retenue à trois reprises dans la Sélection officielle Jeunesse du Festival et récemment rééditée sous la forme d’une intégrale, la série Anna et Froga s'attache à raconter le quotidien d'une bande d'amis. Chaque histoire propose sur quelques pages une situation de la vie courante sous un angle fantaisiste. Puisqu’on est dans une bande dessinée, bien des choses sont possibles : on voyage en ballon, on rencontre un yéti ou un vampire, etc. Les personnages ne sont ni des enfants ni des adultes, ils n'ont ni parent ni famille.

L'époque n'est pas définie, et pas davantage les lieux où ils évoluent. Le contexte social est inexistant. Tous les personnages ont des têtes d'animaux (et il y a même un ver de terre), sauf Anna, représentée sous la forme d’une petite fille. L'art du dessin rend possible ces mélanges et unifie ce monde très ouvert.

C’est de cet univers attachant dont rendra compte l’exposition, organisée en deux parties. On y trouvera notamment une sélection de peintures originales qui concluent les histoires de la série, ainsi que de nombreux dessins et planches extraits des albums.

Exposition Anna et Froga
Quartier Jeunesse, Chais Magelis Production: 9eArt+ •
Commissariat : Anouk Ricard et Yassine Devos    •    
Scénographie :    Élodie    Descoubes

 


© 2014 editions Sarbacane Paris