Exposition Richard « Mozart » Corben

Comme chaque année, le Grand Prix du Festival se voit consacrer une exposition. À cette occasion, de nombreux collectionneurs se sont mobilisés en vue de constituer la rétrospective la plus complète possible sur Richard Corben, auteur considéré par la profession comme l’un des dessinateurs les plus fascinants de sa génération. Un artiste que Mœbius lui-même appelait « Richard “Mozart” Corben » pour souligner son génie sans égal.

×

Né en 1940 dans le Missouri, Richard Corben se forme au dessin au Kansas City Art Institute, et publie dès 1968 de courtes histoires de SF et d’horreur. À partir de 1970, il autopublie son fanzine Fantagor, collabore aux journaux mythiques de l’éditeur Warren : Creepy, Eerie et Vampirella, et se lance rapidement dans de grandes épopées publiées sous la forme de romans graphiques. Auteur de 5000 pages de bande dessinée et de centaines d’illustrations, conjuguant les formats de publication et les expériences formelles, Corben développe une imagerie totalement personnelle, influencée par les récits de genre horrifiques et grotesques dont il se réapproprie les codes. Ses mondes, souvent inquiétants, parfois décalés et outranciers, mais toujours sonorisés par des onomatopées emphatiques soulignant le bruit et la fureur, sont traversés par une galerie de monstres comiques et de mutants effrayants, de jeunes femmes aux courbes démesurées et d’hommes à la musculature hypertrophiée. Corben revendique une attirance de longue date pour la peur, mais son regard sur les mondes désenchantés qu’il dessine suggère aussi de la distance et de l’amusement, loin de l’exaltation d’une violence gratuite ou aveugle…

Vénéré par les plus grands dessinateurs, Corben est reconnu comme un technicien hors normes, qui sculpte dans ses pages le volume, l’ombre et la lumière, par l’utilisation perpétuellement renouvelée et mixte de techniques allant de la trame mécanique à l’aérographe, de l’huile au crayon gras, de l’aquarelle au photomontage, sans oublier la 3D et les outils numériques.

Repéré en France dès le début des années 1970, Corben paraît dans Actuel et aux Humanoïdes Associés – il est l’un des premiers auteurs publiés de la maison, avec notamment Rolf ou encore Den. Plus récemment, Corben a participé à la série Hellboy, de Mike Mignola (Delcourt), et a adapté plusieurs nouvelles d’Edgar Poe, l’un de ses maîtres en littérature, réunies dans Esprits des morts (Delirium). Il a en outre publié Ragemoor, écrit par son ami scénariste Jan Strnad (Delirium), ainsi que Rat God (Delirium).

 

---------------------------------------

The Richard "Mozart" Corben Exhibition

 

Every year, an exhibition is dedicated to the Festival’s Grand Prix. For this year’s event, many collectors have collated a comprehensive retrospective on Richard Corben, an author held by his peers as one of the most fascinating cartoonists of his generation. Moebius even called him Richard “Mozart” Corben in tribute to his unparalleled genius.

Born in 1940 in Missouri, Richard Corben studied drawing at the Kansas City Art Institute. In 1968, he published SF and horror short stories. As from 1970, he self-published his fanzine Fantagor and collaborated with Warren Publishing’s mythical magazines Creepy, Eerie, and Vampirella. Soon thereafter, he adapted some great epics in the form of graphic novels. Corben has authored 5,000 comics pages and hundreds of illustrations. In addition to experimenting with publication formats and settings, he has developed a unique imagery based on his own personal take on the horror and grotesque genres. Often disturbing, sometimes offbeat and even inordinate, the worlds he creates are invariably peppered with noise and fury in the form of onomatopoeias and peopled by funny monsters and scary mutants, young women with extravagant curves, and men with hypertrophied muscles. Although Corben claims a long-standing attraction to fear, his take on disenchanted worlds also exude a sense of distance and amusement, far from the exaltation of gratuitous or blind violence…

Corben is revered by the greatest cartoonists and acknowledged as an outstanding technician who sculpts volume, shadow and light in his drawings, relentlessly renewing and blending techniques such as crossline screen, airbrushing, oil, soft-lead pencil, watercolor, photomontage, 3D, digital tools, and so on.

Corben’s career truly began in France in the early 1970s, when his work was featured in Actuel; he was also one of the first authors to be published by Humanoïdes Associés, notably with Rolf and Den. More recently, Corben has participated in Mike Mignola's Hellboy series (Delcourt) and has adapted several short stories by Edgar Poe in Esprits des morts (Delirium, English title: Edgar Allan Poe's Spirits of the Dead). He has also published Ragemoor, written by his scriptwriter friend Jan Strnad (Delirium), and Rat God (Delirium).