Concert dessiné

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême et Jazz à Vienne mettent le dessin en musique !

France Télévisions
CultureBox

Le Festival est heureux d’organiser, en partenariat avec Jazz à Vienne, la rencontre inédite de deux artistes atypiques. La chanteuse Rokia Traoré et le dessinateur Rubén Pellejero seront réunis sur la scène du Théâtre d’Angoulême pour une soirée exceptionnelle placée sous le signe de la fusion entre musique métisse et dessin.

De nombreux points communs existent entre les deux festivals, devenus au fil des années des références internationales dans leurs domaines respectifs. En 2017, ils s’associent autour d’un concert dessiné inédit, présenté une première fois à Angoulême en janvier 2018, puis l’été suivant à Vienne. En outre, le Festival invite un auteur de bande dessinée à réaliser l’affiche de Jazz à Vienne. Les deux Festivals proposeront ainsi chaque année un concert dessiné de création qui mêlera musique et bande dessinée. Il s’agit de faire se rencontrer un dessinateur et un musicien, qui s’expriment en live avec leurs outils propres afin de composer une oeuvre hybride. Pour la prochaine édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême (du 25 au 28 janvier 2018), et celle du Festival Jazz à Vienne (du 28 juin au 13 juillet 2018), le concert dessiné réunira la chanteuse Rokia Traoré et le dessinateur Rubén Pellejero. L’évènement sera capté et diffusé par Culturebox, la plateforme internet de France Télévisions.

VENDREDI 26 JANVIER à 21H
THEATRE D'ANGOULEME • SCENE NATIONALE

Achat sur place, par téléphone au 05 45 38 61 62/63,
ou en ligne sur theatre-angouleme.org
Tarif : 30 euros

RUBAN PELLEJERO
Né près de Barcelone en 1952, il travaille comme dessinateur dès 1970, avant de se tourner vers la bande dessinée en 1982. Son trait, élégant et réaliste, semble à la fois inspiré par la bande dessinée italienne, et par le travail en noir et blanc de Jean Giraud. Avec le scénariste d’origine argentine Jorge Zentner, il réalise Les Mémoires de Mr Griffaton et FM, deux albums publiés en français chez Magic Strip, puis crée en 1985 le personnage de Dieter Lumpen, un aventurier romantique qui évoque déjà Corto Maltese, et dont les aventures paraîtront en France dans les pages de la revue (À suivre). En 1996, Pellejero publie Le Silence de Malka (Casterman), qui reçoit l’Alph’Art du meilleur album étranger à Angoulême l’année suivante. Il publie également L’Impertinence d’un été (avec Denis Lapière, Dupuis), et Loup de pluie (avec Jean Dufaux, Dargaud), avant de reprendre la série Corto Maltese aux côtés de Juan Díaz Canales. Deux albums des nouvelles aventures du célèbre marin au long cours ont été publiés chez Casterman : Sous le soleil de minuit (2015) et Équatoria (2017).

ROKIA TRAORE
Née dans la banlieue de Bamako, au Mali, elle est autrice-compositrice-interprète, chanteuse et guitariste. Six albums sortis entre 1998 et 2016 composent sa discographie, dont l’originalité lui vaut en 2009 une Victoire de la Musique dans la catégorie Musiques du monde. Très engagée dans son pays, Rokia Traoré a produit son dernier album, Né So (« Chez soi », en bambara) en écho direct au conflit qui secoue le Mali depuis 2012. Elle a par ailleurs créé la Fondation Passerelle à Bamako, qu’elle préside, pour soutenir la jeune création musicale et artistique malienne. Après avoir vécu plusieurs années en France, l’artiste est retournée au Mali en 2009, où elle vit et travaille désormais.