Interview Papix

Le vendredi 20 janvier 2017 à 17h44

Finaliste de la 10e édition de la RévélatiONline, Papix se présente dans cette interview décalée réalisée par Wandrille !

Marina Savani, PAPIX et Matthias Bourdelier sont les finalistes du Concours RévélatiONline 2017. Nous vous proposons de les connaitre plus à travers leurs interviews en attendant l'annonce du 1er lauréat et ses deux dauphins à Angoulême le vendredi 27 janvier lors de la soirée du Pavillon Jeunes Talents®. Ici, PAPIX, sélectionné avec son Corbac aux baskets grises et blanches.

 

Peux-tu te présenter en 2-3 lignes ?
Papix : Je m’appelle Arthur Dorémus et mon corps est entièrement recouvert de croute de vachette.

Pourquoi ce choix d’un pseudo ?
Papix : Comme je suis une immense star de la chanson française, j’essaie de passer un peu inaperçu.

Quoi de neuf dans ta vie, ton blog depuis l’année dernière ?
Papix : Depuis l’année dernière, eh bien j’ai beaucoup travailler mon dessin et la mise en scène. Avec mon ami Matthias Bourdelier (également finaliste de Revelationline), nous avons crée un fanzine et une expo érotique au printemps dernier (auxquels a participé d’ailleurs Marina Savani), et nous sommes en ce moment en train de storyboarder un album qu’on aimerait par la suite proposer à des maisons d’éditions. 

Suéder un auteur comme Fred ? C’est cool ? Pourquoi lui plutôt que les autres oeuvres ?
Papix : J’ai choisi de suéder Fred un peu par défaut, car c’est un des seuls albums que j’avais sous la main. Je ne connaissais pas et ai été conquis par l’univers absurde, même si le dessin me déplait un peu.

Et pourquoi cette planche là ? Ça te dirait de continuer ?
Papix : En fait je savais dès le début que j’allais faire un scroll, il me fallait donc une page racontable en vertical, avec une dimension de descente, de chute. 

Pourquoi avoir opté pour le scroll vertical ? Ça a posé des difficultés ?
Papix : Non ça n’a pas posé de difficulté particulière à part que j’ai tout fait à la main sur une quinzaine de feuilles A3, qu’il a fallut découper, scanner, et remonter sur photoshop, ce qui était un peu long (je remercie Matthias au passage).

Plus largement, on peut constater un retour en force de grands personnages populaires de la bande dessinée ces dernières années, évoluant sous la plume de nouveaux auteurs (le parrain du jury, Bouzard qui reprend Lucky Luke, dans la lignée des reprises de Spirou, Gai Luron, Asterix…). Y a-t-il un(e) personnage de bd dont tu rêverais de réaliser les aventures ?
Papix : Non je crois que ça ne m’intéresserait pas des masses. Je préfèrerais faire mes trucs.

Quelles furent tes premières lectures BD marquantes ?
Papix : Diddle, l’élève Ducobu, Kid Paddle, et Yugioh, Détective Conan. Imbattables.

Connaissais-tu le travail de tes 2 co-finalistes, Marina et Théo ?
Papix : Je connais très bien Matthias et Marina, ce sont des personnes adorables! Par contre, leur travail… bah… c’est ultra chaud…

Une découverte parmi les projets des 27 autres candidats ?
Papix : A vrai dire, je n’ai pas trop regardé les autres.

En quel héros de BD suédé projettes-tu de te déguiser pour la soirée RevelatiOnline du vendredi au festival d'Angoulême ? As-tu prévu une surprise particulière pour ce soir-là si tu gagnes ?
Papix : Je ne sais pas encore… Je vais y songer !