Valérian de la case à l'écran

À l’occasion des 50 ans de Valérian et Laureline et de l’adaptation de leurs aventures par Luc Besson, qui sortira au cinéma le 26 juillet 2017, retour sur la série SF culte de Mézières et Christin à travers une exposition mettant en perspective le regard des créateurs du 7e et du 9e art. Au programme, des contenus du film en exclusivité mondiale (volumes, costumes, extraits...) et les planches et dessins de l’œuvre originelle.

BNP PARIBAS
EuropaCorp
DARGAUD
Grand Angoulême

Après cinquante ans de voyages interplanétaires et temporels, Valérian et Laureline s’envolent vers de nouveaux horizons, ceux des écrans de cinéma. Lorsque le dessinateur Jean-Claude Mézières et le scénariste Pierre Christin lancent la série dans les pages de Pilote en 1967, ils proposent d’emblée une science-fiction enthousiasmante et colorée, inédite pour l’époque. Leur space opera évoque évidemment quelques classiques du genre et en particulier La Patrouille du temps, de Poul Anderson, dont Mézières et Christin s’inspirent en partie, mais rapidement, les histoires de Valérian et Laureline évoluent pour s’emparer de thèmes assez étonnants pour l’époque. Ils abordent ainsi l’écologie et le colonialisme dans Bienvenue sur Alflolol, l’impérialisme dans L’Ambassadeur des ombres ou le sexisme dans Le Pays sans étoile. Animés par une approche visionnaire, les deux auteurs développent ainsi depuis cinquante ans un univers cohérent et original, peuplé de créatures exotiques si nombreuses qu’une encyclopédie a été nécessaire pour les cataloguer. Cet univers foisonnant et complexe, inédit jusqu’alors dans la science-fiction, bouscule les codes et amorce une refonte totale de l’imagerie du genre pour les décennies à venir. Cela est particulièrement vrai pour le cinéma, qui s’en inspirera très amplement pour construire le divertissement moderne.

Valérian - Extrait de planche - © Mézières/Christin – Dargaud 2016

Il était donc temps que le 7e art rende hommage à cette bande dessinée unique. C’est Luc Besson, amoureux de la première heure de l’œuvre de Christin et Mézières, qui s’en charge. Le réalisateur avait déjà salué l’univers de Valérian et Laureline en 1997 dans Le Cinquième Élément, mais la technologie de l’époque ne permettait pas de transposer fidèlement à l’écran la série et son bestiaire, comme l’a souligné Luc Besson. Valérian et la Cité des mille planètes propose une véritable réflexion sur l’adaptation du papier à l’écran. Le film signe l’aboutissement d’un désir de création d’images qui remonte aux origines de la carrière du réalisateur de Léon et de Nikita. Recherches, costumes, extraits du film et documents inédits seront présentés en exclusivité à Angoulême. Ils témoignent des idées et des solutions trouvées par l’équipe de production de Valérian et la Cité des mille planètes pour traduire à l’écran cette vision du futur apparue il y a cinquante ans déjà mais pourtant toujours à la pointe de la modernité.

Rencontres "spécial Valérian"

Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, les créateurs de Valérian et Laureline (Dargaud), seront présents à Angoulême pour deux rencontres exceptionnelles ! 

À L'alpha, la médiatheque De Grand Angoulême le vendredi 27 2017 à 14h

Ils reviendront ensemble sur les 50 ans de leur série culte et sur les coulisses de l’adaptation de leur bande dessinée par Luc Besson.

Au Théâtre d'Angoulême le samedi 28 2017 à 11h

Et pour cette seconde rencontre, ils seront accompagnés d'une partie de l'équipe du film de Luc Besson : Hugues Tissandier (Chef décorateur), Eric Gandois (Storyboarder), Sylvain Despretz (Concept artist) et Virginie Besson-Silla (Productrice)

Deux rencontres mémorables en perspective…

 

 

L’Alpha – Médiathèque de GrandAngoulême, du 26 au 29 janvier 2017

• Production : 9eArt+ / Europacorp / BNP 
• Scénographie : MADesigners

• Commissariat : Stéphane Beaujean
• Textes : Christophe Quillien

BNP Paribas

partenaire de Valérian

Dès le mois de janvier, BNP Paribas proposera avec le Festival international de la BD d’Angoulême une exposition exclusive sur Valérian qui mettra en perspective les créations originelles de la bande dessinée culte imaginée par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières et leur adaptation cinématographique par Luc Besson. Cette exposition va offrir à tous les fans de science-fiction et cinéphiles en général la possibilité de découvrir des extraits exclusifs du film. Une découverte qui permettra également d’établir des parallèles entre l’œuvre de bande dessinée et sa transposition à l’écran, jetant ainsi des passerelles entre deux formes d’expression artistique populaire qui s’inspirent de plus en plus mutuellement, le 7e et 9e art.

L’aventure qui lie BNP Paribas à Luc Besson mais aussi au cinéma français prend une nouvelle forme à la faveur du projet extraordinaire qu’est « Valérian et la Cité des Mille Planètes ».

Valérian est la plus importante production française, et même européenne, de tous les temps avec une ambition mondiale. Ce projet raisonne parfaitement avec l’ADN de BNP Paribas : accompagner les créateurs dans leurs grandes ambitions, soutenir le monde de demain, innover, faire de l’audace une marque de fabrique, et surtout soutenir l’ambition française à l’international.

Ainsi, pour la première fois de son histoire, la Banque a investi en fonds propres un montant de 10 millions d’euros dans une production cinématographique hors normes dont l’ambition est de conquérir les cinéphiles du monde entier.

Ce partenariat permet à BNP Paribas d’offrir à tous ses publics des expériences exclusives et innovantes tout au long des étapes de la création du film jusqu’à sa sortie le 26 juillet 2017. Entre janvier et juin 2016 plus de 275 privilégiés venant de France ou d’autres pays européens se sont rendus sur le tournage du film dans les studios de la Cité du Cinéma.

Depuis le 21 novembre, les fans de Valérian peuvent plonger dans le monde intergalactique de « Valérian et la Cité des Mille Planètes » sur www.valerian.bnpparibas.com pour vivre une expérience d’immersion passionnante. Dirigé au cours de sa mission soit par Valérian, soit par Laureline, les deux agents spatio-temporels du film, le joueur devra prendre le contrôle du vaisseau « Intruder » pour voyager de planète en planète. Plus de 120 personnes tirées au sort parmi les meilleurs joueurs, français et internationaux, auront le privilège de découvrir en exclusivité la post production du film à la Cité du Cinéma et l’enregistrement de la musique originale du film composée par Alexandre Desplat.

Des contenus digitaux exclusifs sur le film sont également proposés régulièrement sur les réseaux sociaux et sur la plateforme digitale : www.valerian.bnpparibas.com

Enfin, à la sortie du film, ce sont près de 5000 clients et prospects qui seront invités à découvrir le film en avant-première, en France et à l’international.