Exposition concours Caisse d'Epargne

Exemple d’encouragement à la libre créativité des jeunes, l’organisation de ce concours depuis vingt-neuf ans par la Caisse d’Epargne reflète son engagement envers la jeune création et son accompagnement des jeunes talents.

© Mickael Roux

Le succès du Concours Caisse d’Epargne «À l’École de la BD»
Mis en place avec l’aide du Centre Départemental de Documentation Pédagogique de la Charente (CDDP) et du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, le Concours, anciennement appelé Concours de la BD Scolaire, a pris une dimension nationale en 1984 grâce à l’implication de la Caisse d’Epargne, partenaire de l’événement. Le succès de ce concours, intégré dans les programmes pédagogiques, mobilise aujourd’hui plusieurs milliers d’élèves. D’une durée de cinq mois (d’octobre à mars), ce concours annuel a pour objectif la réalisation d’une œuvre originale sur un thème totalement libre. Depuis sa création, pas moins de 300 000 jeunes ont participé à la compétition. Le jury a pu ainsi reconnaître le réel talent graphique et narratif de plusieurs centaines de lauréats qui ont d’ailleurs, pour certains d’entre eux, réussi depuis leur entrée dans les métiers de la bande dessinée et de l’image.

L'édition 2012/2013
Le Concours Caisse d’Epargne « À l’École de la BD » est rituellement placé sous le parrainage d’un auteur de bande dessinée, qui réalise l’affiche et illustre les divers documents de promotion du concours. Cette nouvelle édition du concours est placée sous l’égide de Mickaël Roux, dont la Caisse d’Epargne a accompagné en novembre 2012 la sortie de l’album Gaspard et le phylactère magique aux éditions Emmanuel Proust. Cet album de fiction a pour vocation d’emmener les lecteurs dans les arcanes de la création d’une bande dessinée. Mickaël Roux est également connu pour avoir réalisé aux éditions Carabas les séries Piraterie, Beurk, Jour de pluie et Les Passeurs, avant de rejoindre en 2012 les éditions Bamboo avec la série Jeu de gamins.

Comment Participer
Le concours s’adresse aux élèves des établissements scolaires français, de la maternelle à la terminale, issus d’établissements scolaires publics et privés. Les jeunes accueillis par des structures sociales et culturelles (ateliers d’art, centre de loisirs, ...) peuvent également y participer.

© Mickael Roux

Conçu sur un mode ouvert destiné à encourager la créativité, le Concours Caisse d’Epargne « À l’École de la BD » laisse à tous les participants une totale liberté, qu’il s’agisse du thème traité, du genre choisi et des outils graphiques utilisés. Les seules contraintes à respecter sont de développer un scénario cohérent comportant un début et une fin, et d’envoyer une ou plusieurs planches, selon l’âge du participant, avant le 1er mars 2013. Toutes les modalités de participation (règlement, bordereau d’envoi des œuvres, affiche) sont consultables et téléchargeables sur le blog BD de la Caisse d’Epargne : http://blog.espritbd.fr/. Les candidats pourront également y retrouver de précieuses fiches conseil pour les guider dans leur création.

Les Prix et dotations
Le jury du Concours Caisse d’Epargne « À l’École de la BD », présidé par Jean Solé, est composé de professionnels de la bande dessinée et de représentants du Ministère de l’Éducation nationale. En avril 2013, ce jury désignera les lauréats du concours : les Ecureuils d’Or régionaux, les Ecureuils d’Or nationaux qui seront récompensés par de nombreux prix (albums de bande dessinée, abonnements au Journal de Mickey et au magazine Winnie, palettes graphiques, invitations au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême…)
Le jury désignera également parmi l’ensemble de ces lauréats quatre grands prix, dont les identités seront officiellement proclamées à Angoulême en janvier 2014, lors de la cérémonie de remise des Prix Découvertes du 41e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême :

le Prix Humour
coparrainé par le magazine Fluide Glacial, sera récompensé par une invitation à vivre une journée découverte au sein de la rédaction de Fluide Glacial.

Le Prix du Graphisme
Récompensé par une palette graphique Wacom.

Le Prix du Scénario
Egalement récompensé par une palette graphique Wacom.

Le Prix d’Angoulême de la BD Scolaire
Lauréat suprême du concours, toutes catégories d’âge confondues, le Prix d’Angoulême de la BD Scolaire sera récompensé par une palette graphique Wacom et une dotation financière de 1 000 € destinée à couvrir des frais de formation ou à financer la réalisation d’un projet dans le domaine de la bande dessinée.

Les œuvres des lauréats bénéficieront d’une vitrine virtuelle sur le site EspritBD et seront mises à l’honneur dans le cadre d’une grande exposition à l’Espace Caisse d’Epargne lors du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême 2014.

© Mickael Roux

Les lauréats mis à l'honneur
Du jeudi 31 janvier au dimanche 3 février 2013, la Caisse d'Epargne invite les festivaliers à découvrir les œuvres lauréates de l'édition 2011/2012 du Concours Caisse d'Epargne « À l'École de la BD ». Rendez-vous à l'Espace Caisse d'Epargne où les œuvres de 40 lauréats Ecureuils d'Or nationaux sont mises à l'honneur. Le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) étant associé à l'édition 2011/2012 du Concours, le public pourra également retrouver les 10 œuvres lauréates de la thématique « Dessine tes Jeux Olympiques ». Ces 10 meilleures réalisations ont été exposées du 27 juillet au 12 août 2012 au Club France à Londres lors des Jeux Olympiques.

Exposition «Concours Caisse d'Epargne “À l'École de la BD” »
Lieu : Quartier Jeunesse, rue et parvis des Chais Magelis 
Du jeudi 31 janvier au dimanche 3 février 2013, 10 h/19 h.
Production : Caisse d'Epargne 
Commissariat : Nathalie Morin 
Scénographie : Cap Image