BILLETTERIE

Batman 80 ans : un genre américain démasqué

Plongez dans l’univers du protecteur de Gotham City ! Urban Comics, DC, Warner Bros. et le Festival mettront à l’honneur Batman, qui fêtera ses 80 ans en 2019. Façonnée par de multiples talents, de Bob Kane à Frank Miller, cette icône a marqué l’essor des comics. Cette exposition immersive et ludique vous propose de traverser tous les lieux cultes du plus célèbre des super-héros américains.

Né au sortir de la Grande Dépression, le genre du super-héros est probablement la figure littéraire inédite la plus importante issue du XXe siècle. Trouvant ses origines dans les pulps des années 1920 et 1930, le super-héros qui se bat pour la justice contre les méchants incarne une nouvelle réponse face à l’urbanisation galopante, à la pauvreté et à la montée du crime dans les grandes villes. Il redonne un peu d’espoir aux citoyens et jeunes lecteurs harassés par les problèmes d’une Amérique durablement fragilisée par la crise économique.

Apparu en 1939 dans Detective Comics et créé par Bob Kane et Bill Finger, Batman se démarque tout de suite de Superman. Alors que ce dernier possède des super pouvoirs et agit dans un costume de couleurs vives évoquant le mouvement Art déco, Batman porte un masque et une cape noirs qui lui confèrent une aura plutôt sombre. Il ne dispose d’aucun pouvoir mais s’appuie sur sa fortune personnelle, son intelligence et son talent pour le combat, pour rendre justice. Traumatisé par la mort de ses parents assassinés devant lui quand il était enfant, Batman est un super héros humain et désintéressé, au service des citoyens et luttant contre la corruption qui gangrène la ville et le pays. Au fil des décennies, le personnage reflète les évolutions de la société, ses espoirs comme ses préoccupations (criminalité, mais aussi écologie, place de la femme, rôle du politique…).

Sous l’emprise d’une psyché torturée, évoluant dans un univers fascinant, avec pour décor la skyline d’une mégalopole peuplée de psychopathes et de tueurs monstrueux, Batman est le super-héros qui, de loin, a le plus inspiré ses auteurs, au point d’être constamment redéfini graphiquement et narrativement au gré des décennies. De Bob Kane à Carmine Infantino, Frank Miller, Jim Lee, Greg Capullo, Scott Snyder ou encore David Mazzuchelli, d’innombrables scénaristes, dessinateurs et responsables éditoriaux se sont succédé, apportant chacun une pierre à l’édifice de ce mythe contemporain qui célèbre cette année ses 80 ans. 

Né au sortir de la Grande Dépression, le genre du super-héros est probablement la figure littéraire inédite la plus importante issue du XXe siècle. Trouvant ses origines dans les pulps des années 1920 et 1930, le super-héros qui se bat pour la justice contre les méchants incarne une nouvelle réponse face à l’urbanisation galopante, à la pauvreté et à la montée du crime dans les grandes villes. Il redonne un peu d’espoir aux citoyens et jeunes lecteurs harassés par les problèmes d’une Amérique durablement fragilisée par la crise économique.

Apparu en 1939 dans Detective Comics et créé par Bob Kane et Bill Finger, Batman se démarque tout de suite de Superman. Alors que ce dernier possède des super pouvoirs et agit dans un costume de couleurs vives évoquant le mouvement Art déco, Batman porte un masque et une cape noirs qui lui confèrent une aura plutôt sombre. Il ne dispose d’aucun pouvoir mais s’appuie sur sa fortune personnelle, son intelligence et son talent pour le combat, pour rendre justice. Traumatisé par la mort de ses parents assassinés devant lui quand il était enfant, Batman est un super héros humain et désintéressé, au service des citoyens et luttant contre la corruption qui gangrène la ville et le pays. Au fil des décennies, le personnage reflète les évolutions de la société, ses espoirs comme ses préoccupations (criminalité, mais aussi écologie, place de la femme, rôle du politique…).

Sous l’emprise d’une psyché torturée, évoluant dans un univers fascinant, avec pour décor la skyline d’une mégalopole peuplée de psychopathes et de tueurs monstrueux, Batman est le super-héros qui, de loin, a le plus inspiré ses auteurs, au point d’être constamment redéfini graphiquement et narrativement au gré des décennies. De Bob Kane à Carmine Infantino, Frank Miller, Jim Lee, Greg Capullo, Scott Snyder ou encore David Mazzuchelli, d’innombrables scénaristes, dessinateurs et responsables éditoriaux se sont succédé, apportant chacun une pierre à l’édifice de ce mythe contemporain qui célèbre cette année ses 80 ans.