BILLETTERIE
Algues vertes - L'histoire interdite - HEADER
Algues vertes - L'histoire interdite - COUV
© La Revue dessinée – Delcourt, 2019 – Léraud, Van Hove

Algues vertes - L'histoire interdite

Durant trois ans, la journaliste Inès Léraud a enquêté sur les algues vertes, cette forme de pollution née de l’agriculture intensive qui a provoqué plusieurs morts en Bretagne – des animaux, mais aussi des humains. Quand la bande dessinée prend à bras-le-corps le réel, elle rend compte avec pertinence et efficacité des enjeux majeurs de notre époque.

Pierre Van Hove

Pierre Van Hove

Pierre Van Hove est né à Angoulême au milieu des années 1970. Dessinateur autodidacte, il participe à la fondation de Finalement, société de production audiovisuelle, spécialisée dans le film d’animation. Auteur et réalisateur, avec les Sœurs Mitchell, d’une série de dessins animés érotiques, Un peu d’amour, diffusée à la télévision puis d’une très éphémère revue de littérature et de bande dessinée, Slow, il se consacre depuis quelques années à l’activité d’illustrateur pour la presse, l’édition jeunesse et la bande dessinée. Intéressé par une activité collaborative sur le terrain de la bande dessinée, il a publié avec Alessandro Tota Le voleur de livres aux éditions Futuropolis en 2015. Algues vertes – L’histoire interdite est son deuxième album. Il prépare actuellement une biographie en bande dessinée de deux journalistes d’investigation du Monde pour un travail à 6 mains, à paraître également éditions Delcourt.
TOTA, Alessandro, VAN HOVE, Pierre. Le Voleur de livres. Paris : Éditions Futuropolis, 2015. 176 pp.

LÉRAUD, Inès, VAN HOVE, Pierre. Les Algues vertes. Paris : La Revue Dessinée - Éditions Delcourt, 2019. 160 pp.
 Inès Léraud

Inès Léraud

Inès Léraud

Inès Léraud Inès Léraud est journaliste et documentariste. Née à Saumur, elle vit dans les Pyrénées-Orientales. Elle a étudié le cinéma à la Fémis et à l'école nationale supérieure Louis Lumière, puis la philosophie à la Sorbonne. À partir de 2008 elle produit des documentaires sonores pour France Culture, France Inter et Arte Radio, qui entremêlent questions écologiques et sociales. En 2010 et 2011 elle est reporter pour "Là-bas si j'y suis" sur France Inter. À partir de 2011, elle collabore régulièrement avec l'émission "Les Pieds sur terre" sur France Culture. En 2015 elle s'installe dans un hameau agricole des Côtes d'Armor pour mener des investigations sur l'agriculture et l'agroalimentaire breton. Durant cette immersion de trois ans elle produit une série de 22 épisodes intitulée "Journal breton, La fabrique du silence" pour "Les Pieds sur terre". Elle enquête sur le phénomène des algues vertes de 2016 à 2019 et consacre à ce sujet trois épisodes du Journal breton, un reportage pour "Secret(s) d'info" (France Inter, 2016), un article de 43 pages pour La Revue Dessinée (2017). Elle collabore par ailleurs avec Le Canard enchaîné, Mediapart, Reporterre et Bastamag. Elle reçoit en 2017 le prix Reporter d'espoir pour sa série "Des citoyens qui changent le monde" ("Les Pieds sur terre"). En 2018, elle rejoint le collectif de journalistes d'investigation Disclose.
Émissions de radio d'Inès Léraud sur l'agriculture bretonne et les algues vertes :
LÉRAUD, Inès, "Bretagne, une histoire de grains pourris", Interception, France Inter, 2015.
LÉRAUD, Inès, "Journal breton", saisons 1 et 2 (22 épisodes), Les Pieds sur terre, France Culture, 2016-2018.
LÉRAUD, Inès, "Algues vertes, le grand déni", Secrets d'Info, France Inter, 2016.